23 Jun
23Jun

 L’humanitaire est un secteur intéressant pour le sens qu’il donne aux actions de chaque membre des organismes, il peut cependant créer de grandes désillusions si une préparation et une réflexion préalable n’ont pas été effectuées. Une question doit venir à votre esprit lors d’une reconversion ou tout simplement au moment d’un choix d’orientation, en l’occurrence dans la solidarité : êtes-vous fait pour travailler dans l’humanitaire ? 
Il faut savoir qu’on ne se lance pas dans l'humanitaire par défaut, juste parce qu'on ne trouve pas d'emploi ailleurs. Il faut une vraie motivation, et des compétences adéquates.

Tout le monde n’est pas fait pour exercer un métier humanitaire. Plusieurs éléments sont à prendre en compte avant de vous décider : êtes-vous prêt à travailler à l’étranger ? Dans quels domaines possédez-vous des compétences et aimeriez travailler ? La santé ? L’éducation ? La logistique ? La communication ? Préférez-vous œuvrer dans l’urgence ou pour le développement ?

S’engager dans l’humanitaire demande une motivation certaine. Posez-vous des questions : Quelles activités vous intéressent ? Que voulez-vous apprendre pendant cette mission ? Lors de missions humanitaires, les salariés, volontaires ou bénévoles sont parfois confrontés à des difficultés de terrain et à des conditions de vie difficiles. Ces missions demandent une implication personnelle et il ne faut pas négliger l’aspect émotionnel. D’où l’importance de ne pas se lancer sur un coup de tête.

Cela demande un moment de réflexion et de préparation psychologique. Il faut pouvoir s’engager sur le long terme (sur plusieurs mois voire plusieurs années), être résistant au stress et accepter qu’une mission ne peut pas sauver le monde. Aussi, il faut faire preuve d’un bon esprit d’équipe et accepter de pouvoir vivre loin de ses proches pendant un moment.

Pour plus d'infos sur le sujet, rejoignez notre Forum, nos experts du monde humanitaire vous orienteront et répondront à toutes vos questions.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.