19 Oct
19Oct

Le suivi d’un projet consiste à examiner les moyens déployés et les activités menées en vue de surveiller les progrès accomplis par rapport aux indicateurs sur la voie de la réalisation des produits. 

L'efficacité du suivi des activités revêt une importance cruciale dans les ONG pour les donateurs qui investissent dans des projets et des organisations. Elle permet aussi d'accroître l'assurance que ces activités se déroulent comme prévu, de réduire les risques de mauvaise gestion et d'améliorer l'efficacité. 

Comment et quel est le parcours à suivre pour devenir suivi évaluateur dans Une ONG, nous vous donnons notre petit guide complet.


En quoi consiste le suivi-évaluation dans une ONG? 


Le suivi et l’évaluation permettent de contrôler le bon déroulement d’un plan, projet ou programme. Ce sont de puissants outils de contrôle, validation, apprentissage et aide à la décision. 

Le suivi encore appelé monitoring consiste grâce à des jalons à contrôler l’avancement d’un projet comparativement aux cibles fixées, planning établi et ressources allouées. 

L’évaluation quant a elle apprécie en fonction du moment et du type d’évaluation la conception, la mise en œuvre ou les résultats d’un projet.


 De quelles compétences parle-t-on ?

En terme de compétences techniques, le responsable suivi-évaluation doit avoir une connaissance des règles et politiques des partenaires de développement pour lesquels il intervient.

Il doit avoir une bonne maitrise des outils de planification et S&E, maitriser le maniement des outils d’évaluation, maitriser les techniques de gestion de cycle de projet, maitriser les outils et techniques de collecte, traitement et analyse quantitative et qualitative des données, y compris la gestion des bases de données. 

En plus des compétences suscitées, il doit au préalable avoir une excellente maitrise du(des) domaine(s) d’application ou d’activité dans lequel il exerce ou souhaite exercer. 


Où se former comme Responsable suivi-évaluation ?

Pour devenir Responsable suivi-évaluation, il est recommandé de suivre une formation universitaire ou professionnelle auprès d’une École, Université ou Centre reconnu(e) en ligne ou en présentiel. 

Faire des formations sur le droit international humanitaire En plus d'obtenir des qualifications formelles et de devenir accrédité, si vous souhaitez faire carrière en tant que Responsable Suivi Évaluation dans humanitaire, vous devez suivre des formations pertinentes. 

De nombreuses organisations proposent des cours de formation en personne et en ligne sur le droit international humanitaire et il est fortement conseillé d'en suivre autant que possible. Plus vous obtiendrez de connaissances, de compétences et de qualifications pertinentes, plus vous aurez de chances d'être un Responsable Suivi Évaluation dans humanitaire. 

Certains des meilleurs cours en ligne sur le Suivi Évaluation comprennent : 

Suivi, Évaluation, Redevabilité et Apprentissage – MEAL – BIOFORCE 

Programme de certification en suivi-évaluation - Le Centre international de formation de Turin 

Certificat sur les fondamentaux de la gestion de projet - DisasterReady 


Débouchés et rôle suivi Évaluateur

Les diplômés en master suivi-évaluation pourront assurer des responsabilités comme chef de projet, chef de cellule passation marchés publics dans les entreprises étatiques, les collectivités locales, les ministères etc. 

Ils pourront également être expert en suivi et évaluation de projets, chef de programmes et de portefeuille, manager PMO, Conseiller stratégique en gestion de projets, Chargé de projets de développement, chargé de suivi-évaluation dans les cabinets d’études, Coordonnateurs de projets/programmes, Spécialistes ou chargé d’études thématiques dans le domaine de la gestion de projets, contrôleur Audit-Manager de la Qualité, dans les projets et programmes de développement, ONG, Instituts de Recherche, PME et Grandes entreprises, administrations publiques et privées, collectivités territoriales , Banques, bureaux d’études, institutions et organisations régionales et internationales, Consultants etc.  


 Postuler en tant que Suivi Évaluateur dans les ONG

Si vous souhaitez rejoindre les ONG, vous devez avoir une compréhension de base des catégories d'emplois de l’humanitaire et de la signification des différentes terminologies. 

Les Nations Unies divisent essentiellement les postes en deux catégories. Le premier est P, ou postes « professionnels ». Le second est G, ou rôles de « services généraux ». La dénomination n'est pas géniale car il n'y a vraiment rien de plus professionnel dans les emplois P.

La différence entre les emplois P et G des Nations Unies est où et comment ils sont recrutés. L'ONU recrute des emplois P à l'échelle internationale. Les titulaires de poste sont embauchés du monde entier et travaillent comme expatriés sur des projets de l'ONU. 

De nombreuses personnes ayant un emploi P se déplacent dans le monde entre différentes affectations aux Nations Unies. Les rôles G avec l'ONU sont recrutés dans le pays où l'ONU travaille. Cela signifie que les personnes occupant un emploi G doivent être des ressortissants du pays dans lequel l'ONU a son bureau. 

Il existe également des emplois D au sein de l'ONU. Ce sont essentiellement les mêmes que les emplois P mais plus élevés. De même que l'ONU attribue à tous les emplois une lettre de codage indiquant comment et où il est recruté, chaque emploi au sein du système des Nations Unies reçoit un numéro. 

Le nombre indique l'ancienneté de l'emploi et combien d'expérience est nécessaire pour l'obtenir. C'est pourquoi vous verrez des emplois aux Nations Unies annoncés comme P-5 ou G-2. Si vous cherchez à rejoindre une ONG en tant que Suivi Évaluateur, le poste auquel vous postulez dépendra de vos années d'expérience et de votre objectif de travailler à l'étranger ou dans votre pays d'origine. 

Une bonne idée est que si vous êtes au début de votre carrière, postulez pour des postes G de bas niveau si l'ONU a des projets dans votre pays. Au fur et à mesure que vous acquérez de l'expérience, il peut être possible de s'expatrier et de travailler à l'étranger pour les Nations Unies dans un rôle P. 

Si vous venez d'un pays où l'ONU ne gère pas de projets, acquérir une certaine expérience en tant que travailleur social, soit dans votre pays d'origine, soit à l'étranger avec des ONG humanitaires et de développement, peut être une bonne voie à suivre avant de postuler à des emplois P avec l'ONU. 

Les Nations Unies ont une gamme de programmes pour les jeunes diplômés et les jeunes. Certains des principaux sont le programme de stages des Nations Unies, le programme des administrateurs auxiliaires et le programme des jeunes administrateurs. 


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.